Atlantique-Japon Actualités

11 08 2004
Festival KANTO d’Akita

Festival Kanto d'AkitaNous voilà de nou­veau à Yoko­hama. Un mes­sage et quelques pho­tos du fes­ti­val kanto d’Akita. (Lire la suite…)

C’est sur le large boule­vard de Kanto dori, en plein cen­tre d’Akita qu’à lieu ce fes­ti­val. Des 18h, les spec­ta­teurs arrivent et s’installent sur les trot­toirs, s’asseyant sur des sièges, jour­naux, feuilles plas­tiques amenés à cet effet. C’est la pre­mière fois que je voy­ais ven­dre des petits sièges en car­ton. Effi­cace, mais je n’ai pas eu con­fi­ance, je l’avoue. Cha­cun à sa place, et tout le monde la respecte. Il faut arriver tôt pour être bien situé.

Festival KANTO d'Akita

Tout est bien organ­isé. La police bloque la cir­cu­la­tion à 18h30. Elle dirige la foule avec de grands pan­neaux et des policiers ont des bâtons rouges de cir­cu­la­tion éclairés. Elle installe des plas­tiques au sol pour que les gens s’asseyent. Le défilé com­mence à 19h00. Tout est fini à 20h30. La cir­cu­la­tion est rétablie à 22h00. Sur les places, les petits com­merçants sont venus s’installer et apporter leurs pro­duits : il y a à boire et à manger. On peut tout essayer dans la cui­sine sim­ple : yak­i­tori (bro­chettes), okonomiyaki.(sorte d’omelette aux légumes), sand­wichs aux nouilles, gril­lades de pois­sons, nori­maki (riz entouré d’une feuille d’algue) ..En bois­son les bières Asahi et Kiri sont au rendez-​​vous, avec le thé (ocha), les copeaux de glace col­orés par des sirops.

Festival KANTO d'Akita
Festival KANTO d'Akita

C’est une fête vécue dans sa pré­pa­ra­tion au sein de chaque quartier. Les gens se con­nais­sent. On se met à l’aise. Beau­coup d’hommes ou femmes por­tent le yukata…

Festival KANTO d'Akita
Festival KANTO d'Akita

Coté défilé, il y a de tous les ages. Il y a une hiérar­chie suiv­ant l’age et le poids des perches. Les plus petites font 5 mètres por­tent 24 petites lanternes et pèsent 5 kilos. Les plus grandes font 12 mètres por­tent 46 grosses lanternes et accusent 50 kilos. Il y a ceux qui défi­lent, ceux qui jouent un instru­ment, ceux qui manient les portes lanternes. Des l’age de 5 ans les enfants com­men­cent à s’initier au maniement des portes lanternes.

Festival KANTO d'Akita

Avec la chaleur il y a beau­coup de sueur à manip­uler ces perches. Il y a un cer­tain nom­bre de fig­ures à réaliser. Met­tre en équili­bre sur la main, l’épaule, le bas du dos au creux de la hanche, le front, n’est pas à la portée de tout le monde. Pour les plus grandes perches, on ajoutera suc­ces­sive­ment des ral­longes. Il y a le poids, la foule qui encour­age du cri “Dokkoï­cho” (hop la), les fils élec­triques qu’il ne faut pas oublier.

Festival KANTO d'Akita
Festival KANTO d'Akita

Sinon, c’est la chute, la lanterne qui prend feu (bougie). Et tout le monde rigole. Une fête bon enfant.

Festival KANTO d'Akita

Par Alain et Yuriko

Atlantique Japon


Twitter