Atlantique-Japon Actualités

15 09 2005
Minato-​​Mirai 21

Minato-Mirai 21TrueJ’ai vu, petit à petit, se con­stru­ire ce nou­veau quartier gagné sur la mer. Un chantier est encore ouvert prés de la grande roue. Que décou­vrirons nous à notre prochaine vis­ite ? (Lire la suite…)

Minato-​​Mirai 21 se trouve au nord de la gare de Sakuragi­cho. J’ai décou­vert lors de ce voy­age la nou­velle sta­tion de Minatomi­rai. Inau­gurée il y a un an, que, elle vient sur une nou­velle ligne de train, amener directe­ment les vis­i­teurs de Yoko­hama et Tokyo, aux pieds de Queen’s Square. C’est impres­sion­nant, comme on ressent la flu­id­ité de cette foule qui arrive pour passer un moment où une journée, dans l’ensemble de Minato-​​Mirai 21. Le flot humain est vite absorbé par ce gigan­tesque ensem­ble. On peut facile­ment décou­vrir la tran­quil­lité par exem­ple en se prom­enant dans le parc, prés du port, où aux alen­tours de la grande roue.

Minato-Mirai 21
Minato-Mirai 21
Minato-Mirai 21
Minato-Mirai 21
Minato-Mirai 21

21 pro­jets pour le 21ème siè­cle, c’est un pari devenu réal­ité agréable au fil du temps. Petit à petit, l’ensemble com­mence à avoir une âme que ressen­tent aussi tout une diver­sité de vis­i­teurs, qui aiment y venir pour flâner, faire des emplettes, boire un pot, faire un tour de manège, ou voir une expo­si­tion. Des « mon­u­ments », il y en a :

  • La tour de Land­mark qui est la plus haute du Japon, dis­pose d’un ascenseur le plus rapide au monde (45 km/​h).
  • Le « Paci­fico Yoko­hama » avec une archi­tec­ture en forme de voile de bateau

Minato-Mirai 21
Minato-Mirai 21
Minato-Mirai 21

L’ancien bateau de com­merce Maru, ancré prés de la cale n°1, apporte sa petite note de nos­tal­gie et de grâce.
La cale n°1, asséchée, est un point de ren­con­tre de musi­ciens, de groupes rock. Sur l’esplanade située à coté, on se croirait être devant Beaubourg à Paris, avec toute sa kyrielle de petits spec­ta­cles de rue.
Deux gros com­plexes commerciaux :

  • World Porters
  • Queens‘ square & Landmark

Minato-Mirai 21
Minato-Mirai 21
Minato-Mirai 21

Dans ce dernier com­plexe, à chaque niveau vous avez des petites haltes, pour se reposer, écouter un con­cert de musique clas­sique, boire un pot. « à la française » Il y en a pour tous les âges avec les amoureux de Snoopy et Disney.

Minato-Mirai 21
Minato-Mirai 21
Minato-Mirai 21
Minato-Mirai 21

Les couleurs vari­ent suiv­ant le moment de la journée. Il n’y a qu’à regarder les reflets changeant sur les façades vit­rées, qui se jouent de la réal­ité mod­erne de ces lieux. Un nuage arrive, et se sont autant de col­oris apportés aux mar­bres, aux arbres, à la mer. Un des moments mag­iques, c’est en été, vers 16h (il n’y a qu’à regarder l’horloge de la grande roue) ; où la tem­péra­ture com­men­cent à se rafraîchir d’un soleil qui se niche der­rière les tours, et où des flâneurs vien­nent s’installer sur la pelouse prés du bateau Maru. Tous les regards sont tournés vers la mer et les immenses ponts blancs qui enjam­bent à la mer à l’horizon. Petit à petit, les lumières, les éclairages appor­tent une nou­velle vision du lieu.

Minato-Mirai 21
Minato-Mirai 21
Minato-Mirai 21
Minato-Mirai 21
Minato-Mirai 21
Minato-Mirai 21
Minato-Mirai 21

Défi tech­nologique, ce nou­veau quartier de Minato-​​Mirai 21 sem­ble apporter un témoignage qu’en amé­nage­ment de zone à très grande con­cen­tra­tion urbaine, on peut apporter une note urbaine agréable, dif­férente du Japon plus tra­di­tion­nel, qui con­serve son charme lui aussi.

Minato-Mirai 21

Par Alain et Yuriko

Atlantique Japon


Twitter