Atlantique-Japon Actualités

15 10 2009
Atelier de dégustation de thé: un moment de découverte culturelle intense!

Lors de l’atelier de décou­verte cul­turelle organ­isé par Atlantique-​​Japon le samedi 10 octo­bre dernier, six per­son­nes ont pu s’initier à la dégus­ta­tion de thés japon­ais sous les bons con­seils et l’excellente pré­pa­ra­tion de Jean-​​Claude Maître.


Lors de l’atelier de décou­verte cul­turelle organ­isé par Atlantique-​​Japon le samedi 10 octo­bre dernier, six per­son­nes ont pu s’initier à la dégus­ta­tion de thés japon­ais sous les bons con­seils et l’excellente pré­pa­ra­tion de Jean-​​Claude Maître.

L’atelier a débuté avec une présen­ta­tion par Jean-​​Claude de l’histoire du thé au Japon, depuis son arrivée de la Chine sous forme de brique au VIe siè­cle jusqu’aux méth­odes de pro­duc­tion et de pré­pa­ra­tion actuelles.

Il est à noter que le Japon ne pro­duit plus aujourd’hui que du thé vert.

L’atelier s’est pour­suivi par la dégus­ta­tion de qua­tre sortes de thés verts japon­ais. Le pre­mier, le hojicha, est un thé fab­riqué au print­emps avec les brindilles et frag­ments gril­lés de la pre­mière récolte de sen­cha. Le deux­ième, le sen­cha, est le thé le plus couram­ment bu au Japon. Le troisième, le gyokuro, est issu de théiers ayant été privés de la lumière du soleil pen­dant trois semaines avant la récolte. Et le qua­trième, le matcha, est le thé util­isé pour accom­plir la céré­monie du thé.



Les par­tic­i­pants à cet ate­lier se sont douce­ment lais­sés aller à essayer de retrou­ver les dif­férentes saveurs présentes dans ces thés, aux­quels les palais occi­den­taux sont peu habitués, même parmi les ama­teurs de thés. Tous ont sem­blé apprécier l’ambiance créée pour mener l’atelier, ainsi que les con­nais­sances, la pas­sion et la péd­a­gogie de Jean-​​Claude.

Ce fut assuré­ment un moment de décou­verte cul­turelle très agréable et très intense pour les papilles gustatives!

Atlantique Japon


Twitter